Accueil

Les bébés et le langage

Développement normal et pathologique du langage

la langue des bébé

la langue des bébé

Le langage humain se définit comme un processus de transformation de la pensée en signes reliés entre eux par des règles. Lorsque le langage se développe normalement chez l’homme, il suit une évolution ontogénétique, c’est à dire suivant des étapes prédéterminées qui suivent une maturation chronologique immuable.

On parle de quatre grandes étapes du développement du langage (Gérard, 1997). La première étape coïncide avec la première année de vie et constitue les premiers éléments de la communication sans véritable apport linguistique. C’est la période pré-verbale. Vers la fin de la première année, l’enfant reconnaît certains mots puis, émergent les premiers comportements de verbalisation. L’enfant associe les mots, il en fait une utilisation de plus en plus intelligente et, petit à petit, s’installent les premières substances de syntaxe. Vers 2 ans, la plupart des enfants maîtrisent les rudiments du langage. De 2 à 6 ans, on constate une croissance exponentielle du lexique avec la maturation des éléments phonologiques lexicaux et syntaxiques, le développement des capacités métalinguistiques et la mise en place du langage écrit. L’élaboration du langage et la sophistication se poursuivent ensuite tout au cours de la vie.

la Communication en période pré-verbale

La période pré-verbale est pour les parents un grand moment d’isolement ! Comment interpréter les pleurs de bébé, comprendre ce qu’il veut ? Chez un tout jeune enfant, la capacité d’imiter des gestes apparaît pendant la période pré-verbale, bien avant celle de parler et permet d’établir les premiers échanges que forme une communication : c’est la solution à cet isolement !

En effet, malgré cette impossibilité éphémère à parler, les enfants expriment le désir de communiquer et d’entrer en interaction avec leur environnement. La communication se fait alors au moyen d’éléments non verbaux : gestes, mimiques, vocalisations. Ces dialogues non-linguistiques précoces échangés avec l’entourage sont essentiels.

La communication gestuelle occupe une part importante, d’un point de vue ontogénétique, dans le développement du langage, tel point que certains auteurs ont émis l’hypothèse que le langage, d’un point de vue phylogénétique, aurait pu évoluer à partir de gestes. Cette idée énoncée par M.C Corballis reprise par Michèle Giudetti (2003), prend sa source avec le philosophe Condillac et réapparaît dans les années 70, soutenue aussi par les spécialistes de l’American Sign Language.

L’idée défendue par ces chercheurs serait que le langage gestuel précèderait le langage oral. M-C Corballis, repris par Michèle Giudetti (2003), établit un lien entre l’ontogénèse et la phylogénèse. Selon lui, l’enfant pour communiquer utilise les gestes avant le langage oral, le geste de pointage est premier, il en serait de même pour les premiers hominidés.

Quand les mots deviennent des signes…

Cette méthode offre aux familles un moyen de communication simple et ludique. A la parole, on associe simultanément un signe qui traduit un mot, une idée ou une envie. Pour dire « lait », on referme la main plusieurs fois comme le fermier trairait sa vache ; pour « dormir », la main vient se poser sous la tête inclinée, les yeux clos. Vous apprendrez ces quelques rudiments pour commencer et très vite, la curiosité et l’enthousiasme de votre enfant vous pousseront à enrichir votre vocabulaire et le sien.

apprends-moi-la-langue-des-signes-sinon

apprends-moi la langue des signes sinon…

En effet, l’utilisation des signes stimule l’ouïe, la vue et le toucher et aide à la coordination. Ils facilitent la communication et la compréhension. Sous l’effet du mimétisme, le geste entraîne rapidement la parole. L’enfant communique avec le monde qui l’entoure. Le langage gestuel avec bébé apporte à l’enfant autant qu’à l’entourage qui les met en place. Les signes ne seraient pas un frein au langage et seraient très utiles dans la communication préverbale entre l’enfant et son entourage. Les signes se révèlent aussi efficace comme moyen préventif d’une future difficulté communicative.

Quelle langue parlent les bébés ?

Un nourrisson ne sait pas parler, bien sûr. Il possède toutefois, un vocabulaire finalement assez étendu et bien à lui pour exprimer ses besoins et ses états d’être. Ses pleurs, ses cris, ses sourires et ses rires, ses premiers gazouillis et enfin, les premiers mots !

Les premières études sur les interactions et comportements sociaux des bébés remontent aux années 70. Toutes les mères doivent savoir que leur bébé est capable de les comprendre et de réagir à leurs sollicitations.

Non seulement le fœtus, puis le nouveau-né et le nourrisson éprouvent des sensations et en gardent une « mémoire » mais en plus, une interaction précoce existe entre l’enfant et sa mère. Il est indispensable que ses parents et son entourage apprennent à décrypter ce qui en fait, constitue autant d’éléments de langage. Une indispensable et… délicieuse expérience.

Le langage des bébés

Qualifié de « langage secret » par le psychologue David Lewis, le langage des bébés est un véritable répertoire d’attitudes et d’expressions que la mère doit apprendre à décoder. Ce langage silencieux s’adresse aux yeux et non pas aux oreilles. La communication non-verbale de l’enfant est si complète et si raffinée qu’elle peut exprimer les moindres nuances de sentiments. Pour que ces interactions s’installent selon un mode harmonieux, correspondant aux demandes réelles du bébé, il faut que les parents les perçoivent et y répondent de façon appropriée sans jamais s’arrêter de communiquer avec bébé dans la période préverbale.

Dans le catalogue des capacités de communication du nouveau-né, il ne faut pas oublier l’empathie, phénomène qui n’est pas sans rappeler la fameuse  » télépathie « . Chez la mère, l’empathie ( » ressentir avec « ) est la faculté de s’identifier à son enfant et de comprendre  » du dedans  » ses besoins et ses sentiments. Cette espèce de régression temporelle met le bébé et l’adulte au même niveau émotionnel. A l’inverse, le nouveau-né est extrêmement sensible à tous les signaux corporels du parent.

Le bébé perçoit parfaitement l’état affectif de son entourage et les tensions qu’il ressent peuvent le perturber profondément.

Si vous ne l’avez pas déjà vue voici la vidéo de deux bébés qui parlent entre eux : C’est GENIAL

Plus sérieusement ci-dessous l’évolution du bébé et son rapport au langage :

A 2 mois

Le bébé gazouille de plaisir si on lui parle. Il sourit à quiconque s’occupe de lui, même s’il s’agit d’un masque. Ses mains s’ouvrent, le regard, les gazouillis, le sourire se dirigent de plus en plus vers autrui et deviennent dialogue. L’enfant sait déchiffrer les mimiques de sa mère qui, en communiquant avec lui, l’aide à se découvrir.

A 10 semaines

Il suit des yeux les personnes qui bougent autour de lui. A partir de 12 semaines (3 mois), il n’admet plus d’être seul dans sa chambre et préfère se trouver là où il y a de la vie : la cuisine, le salon etc. Il porte un grand intérêt aux jouets colorés. Il détourne la tête en voyant apparaître le compte-gouttes de sérum physiologique destiné à lui nettoyer les narines…

A 4 mois

Vers l’âge de 4 mois (mais c’est une échéance qui peut varier selon l’enfant), le langage de votre tout-petit va évoluer. Après les gazouillis du nourrisson, que les linguistes appellent des phonèmes, il va passer au préverbiage. « L’enfant n’imite pas vraiment, mais des observateurs attentifs ont noté que certaines modulations se rapprochent de ce qu’entend Bébé », souligne Laurence Pernoud.

Il ouvre la bouche à la vue du biberon ou du sein. A 20 semaines, il sourit à son image dans un miroir et, s’il lâche l’objet avec lequel il jouait, il le cherche du regard. A 24 semaines, couché sur le dos, il tend les bras à sa mère quand il comprend qu’elle va le faire asseoir. Il essaie d’attraper l’objet qu’il a fait tomber.

Vers 5 mois

Il imite l’adulte qui lui tire la langue. Vers 6 mois, il reconnaît à la vue les aliments qu’il aime et ceux qu’il trouve peu appétissants, c’est le bon moment pour introduire le langage gestuel avec bébé. Il essaie d’attirer l’attention des adultes en toussotant ou en faisant du bruit. Il aime jouer à cache-cache en mettant une serviette sur sa tête ou sur celle de sa mère. Il répond à l’appel de son nom. Devant un miroir, il tente de toucher son image.

Entre 7 et 9 mois

La compréhension de bébé

La compréhension de bébé

Même s’il ne parle pas, bébé comprend ! L’enfant découvre qu’il a un esprit et que les autres en ont un aussi. Il constate que les pensées peuvent être partagées. A 32 semaines, il repousse la main de sa mère qui essaie de lui laver les oreilles ou le nez. A 40 semaines, apparaissent les premiers signes de la langue des signe pour bébé il tape dans ses mains, fait « bravo » et « au-revoir« , envoie un baiser, pointe l’index, fait « merci ». S’il a constaté qu’une de ses actions faisait rire, il la répète spontanément. Il aime jeter les objets par terre pour qu’on les lui ramasse. Il facilite son habillement en levant un bras ou un pied.

Extrait du documentaire : «Du bébé au baiser» diffusé le Jeudi 17 janvier 2013 sur ARTE qui présente l’intérêt de la langue des signes utilisée avec les bébés pour l’acquisition du langage.

A 44 semaines

Il présente un jouet à sa mère mais refuse de le lui laisser. Il comprend les mots : « pieds », « chaussures », « chaussettes », etc. A 11 mois, il rit si sa mère fait des grimaces ou place des objets insolites sur sa tête. Il peut prononcer 3 ou 4 mots mais en comprend déjà beaucoup plus. Il s’agit maintenant de lui proposer plus de signes qui vont l’aider à communiquer ses envies

A 12 mois

Il essaie de faire le tour du miroir pour voir derrière l’enfant qui se cache derrière. Ce n’est que vers 18 mois qu’il réalise que c’est sa propre image. A cette date, il se reconnaît sur une photographie. Il peut maitriser alors 50 signes sans avoir la capacité pour le moment des les oraliser mais à chaque signe signé il reconnait le son et les prononcera plus vite qu’un autre enfant.

A 2 ans

Les bébés pourraient comprendre les constructions grammaticales complexes dès l’âge de deux ans. C’est ce qu’avance une nouvelle étude menée par l’Université de Liverpool. Ils parviendraient à déchiffrer les phrases en écoutant et en observant les autres parler. Certains y arriveraient même dès l’âge de 21 mois.

Le fait qu’à cet âge, la plupart des bébés n’arrivent pas à faire eux-mêmes des phrases complètes n’aurait pas de lien avec la compréhension de la grammaire.

Pour finir une dernière vidéo de bébé qui parle peut-être un peu trop 😉

2 commentaires (+add yours?)

  1. Signes pour Bébé
    Oct 21, 2013 @ 11:39:23

    Connaissez-vous cette pratique dans la période pré-verbale de vos filles ?
    Si on suit une bonne formation c’est super simple a apprendre on maitrise plus de 50 signes en moins de 3H (http://www.lingueo.fr/langue-des-signes-pour-bebe.html) alors qu’une personne normale utilise seulement shut et au revoir et croyez-moi l’apprentissage en vaut la chandelle car plus que pour se faire comprendre signes sont un moyen d’échanger avec bébé qui adore tout ce qui bouge y compris vos mains et si vous ajoutez du son à cela comme par exemple des continue en signe alors il risque bien d’adorer !!!

    Réponse

  2. MR
    Oct 18, 2013 @ 22:56:25

    Je pense quand même que la langue des signes pour bébé reste un outil pour les parents démunis face à leurs bébés et notamment face aux pleurs et colères incompris. Pour ma part, je n’en ai jamais éprouvé le besoin, je trouve que les bébés sont tout à fait capables de se faire comprendre si on se donne les moyens d’être vraiment à l’écoute. Et toute l’énergie déployée pour apprendre des signes et les apprendre à son bébé devrait plutôt être employée pour écouter vraiment son bébé. Ou alors mes filles sont particulièrement douées pour se faire comprendre… sans pleurs ni hurlements !

    Réponse

N'hésitez pas à témoigner/commenter...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :