Accueil

La langue des signes pour bébés pointe son nez

Laisser un commentaire

SOCIÉTÉ. Largement répandue aux Etats-Unis, la langue des signes pour bébés pointe son nez. Pour communiquer avant la parole, en toute simplicité.

Dans les mains de Valia, Kidoo, la marionnette, prend vie. Les cinq doigts écartés, la paume sur la poitrine, elle signe : « peur ! » Autour, parents, frères ou soeurs observent, pour mieux communiquer avec leur petit dernier d’à peine 10mois, parfaitement entendant.

« La langue des signes pour bébé, explique Valia Guillard, qui anime les ateliers Ludo’Signe, ce sont des signes simples empruntés à la communauté sourde pour comprendre son enfant, lui permettre de s’exprimer autrement qu’avec des pleurs. » Elle entonne une chanson, pour aider à mémoriser ces codes que les petits, par la suite, reproduiront.

« Dodo », « manger », « froid », ils peuvent en utiliser jusqu’à 300, comme autant de mots silencieux. « Les gens qui ne connaissent pas sont souvent surpris, reconnaît Valia, mais c’est juste enrichir la gestuelle qu’on adopte naturellement quand on fait “bravo”, ou “au revoir”. Et donc limiter la frustration. »

Encore confidentielle dans l’hexagone, la LSB, Langue des Signes pour Bébé pour son appellation française, est pourtant largement utilisée au Etats-Unis.Nathanaëlle Bouhier-Charles, emballée par le concept, l’en ramène en 2005, l’adapte, et travaille depuis à la faire connaître. Une association, Signe avec moi, des livres, les ateliers pour former les parents partout en France, l’idée fait son chemin, doucement. « On progresse, c’est indéniable, note Nathanaëlle, mais les Français restent méfiants.

Pourtant, c’est un outil formidable! Aux Etats-Unis, tout le monde connaît les rudiments de la langue des signes, la 5e plus utilisée du pays. On l’utilise dans les crèches, les écoles, partout! Il faut voir le sourire d’un bébé qui signe, et le plaisir qui est le sien d’être entendu! » Et Valia d’ajouter: « Beaucoup pensent que signer va retarder la parole,mais non!

Quand ils deviennent capables de parler, les mots prennent progressivement le pas, parce que c’est quand même plus pratique et précis. Anthéa, ma fille, a aujourd’hui 3ans et demi, et c’est une vraie pipelette! »

Ces bébés calmes, qui pleurent moins, expriment leurs émotions, donnent en tout cas à réfléchir. Et rappellent, d’une main, que ce n’est pas parce qu’un petit ne parle pas qu’il n’a rien à dire.

POUR SE LANCER

  • Le livre : « Signe avec moi », de Nathanaëlle Bouhier-Charles, 2005, édition Monica Companys. http://www.signeavecmoi.com
  • A Marseille : « Ateliers au Zèbre Zen : sur inscription, 55€ le cycle de 5 séances (un adulte et un enfant); tarif famille: 70€. Adhésion: 25€. A l’Academie de hatha yoga, 8, rue des Héros,1er 06.98.22.45.54 http://www.lezebrezen.org
  • à AixLudo’Signe, chez Kid&Sens, session de 5 séances, 85€. 0442641186. http://www.kid-sens.com
  • Les cours en ligne de Lingueo : Langue des Signes pour Bébé, 99€ les 5 cours en visioconférence, livre « Signe avec moi » inclus. http://www.lingueo.fr

Source Marseille l’Hebdo
Un grand merci à Sophie Cabiten !

La langue des signe pour bébé dans Marseille l'Hebdo

La langue des signe pour bébé dans Marseille l’Hebdo
Un grand merci à Sophie Cabiten !

Communiquer avec bébé

Laisser un commentaire

L’art de communiquer avec les bébés

Fini le stress pour communiquer avec bébé avec la langue des signes pour bébé 🙂

Fini le stress pour communiquer

© Si vous réutilisez cette image, merci d’ajouter un lien vers Languedessignesbebe.com quelque part sur votre site/blog.

Comment utiliser le langage gestuel avec bébé ?

Le langage gestuel permet aux bébés entre 9 mois-3 ans de communiquer avec leurs parents bien avant la mise en place de la parole. C’est un dimension nouvelle dans la relation parent-enfant

Le langage gestuel en pratique

Il n’existe pas de mode opératoire proprement dit. L’idée est d’associer un signe (qui traduit un mot-clé, une idée, une envie, un besoin) à la parole. Lorsque le parent questionne, commente, joue, chante ou même lit une histoire, il peut introduire certains gestes très basiques pour illustrer le fait de manger ou de faire pipi, par exemple, et ce, dès qu’il sent son enfant réceptif.

Un mode de communication que bébé adore !

Tout droit venue des États-Unis, cette pratique découle d’un constat physique : un jeune enfant maîtrise les muscles de ses bras et de ses mains avant ceux de sa bouche. Il est donc très tôt en mesure d’exprimer, au moyen de gestes simples, ses demandes, ses envies et ses émotions. Dès l’âge de 9 mois, un enfant commence naturellement à imiter ses parents. Il fait oui ou non de la tête, au revoir de la main, ou, pour jouer, il se cache les yeux derrière les mains.

La création du langage gestuel vient de l’envie d’élargir cette palette de signes afin de permettre aux bébés de limiter leurs frustrations, de signifier leurs émotions et d’être mieux compris de leur entourage.

Présent outre atlantique depuis presque 30 ans, cet outil de communication émerge actuellement en France. Il offre à l’enfant préverbal un moyen de communication avec des gestes afin qu’il puisse s’exprimer avant l’acquisition du langage oral, et permet d’établir un lien respectueux et de compréhension réciproque dès le plus jeune âge.

C’est en les introduisant dans leur quotidien, tout en les associant à la parole, que l’entourage de l’enfant va transmettre les codes gestuels à l’enfant. Les ateliers de communication gestuelle proposent des supports ludiques concrets pour permettre aux parents cette transmission.

Les ateliers « Gestes et Paroles » sont des moments de partage complice entre parents et enfants durant lequel l’animatrice propose des signes adaptés à la motricité des enfants en bas âge, essentiellement grâce à des comptines, des jeux de doigts, des mises en scènes d’histoires sous forme de ballades gestuelles,  et des lectures.

Communiquer avec bébé est naturel

Touts petits déjà, on stimule les enfants par des mimiques du visage et du corps. Facilement les enfants intègrent cette perception visuelle ; ils utilisent leurs mains en nous imitant et savent faire bravo, les marionnettes, au revoir, jouer à cache-cache, pointer du doigt ou bien vous tirer par le bras pour se faire comprendre. L’habileté gestuelle et corporelle se développe rapidement.

Les jeunes enfants maîtrisent bien plus vite leurs corps, les muscles de leurs bras et de leurs mains que la complexe coordination vocale et respiratoire qui se mettra en place progressivement jusqu’à l’âge de 3 ans.

MarieClaire aime la langue des signes pour bébé

Laisser un commentaire

Apprenez à parler « bébé »

Voila le titre du petit article sur la langue des signes pour bébé & Lingueo.fr de MarieClaire  dans le Marie Claire de Juin 2012 – N° 718

La langue des signes pour bébé dans MarieClaire

La langue des signes pour bébé dans MarieClaire

Contenu de l’article au format texte:

Difficile de décrypter les cris ou les pleurs d’un bébé. Pour y remédier, le site Lingueo propose des cours de langue des signes aux parents, et faciliter ainsi la communication avec leur bébé (dès 7 mois).

Une bonne idée ?

« Oui, a priori, selon Sylvie Beacco, psychothérapeute.
Cette méthode peut stimuler les compétences cognitives de l’enfant et lui permettre de se faire mieux comprendre pour les choses indispensables. Mais attention à ne pas oublier que pour les enfants qui ne sont pas malentendants, ce langage est transitoire et doit vite laisser place aux mots. « 

Les cours particulier de langue des signes pour bébé de Lingueo

En savoir plus sur MarieClaire :

Marie Claire est créé par Jean Prouvost en 1937 sous forme d’hebdomadaire. édité a 400000 exemplaires.
Le magazine contient différentes rubriques sur la mode, le tourisme, le cinéma, la littérature, la musique, les spectacles et les expositions, les cosmétiques, des portraits de stars et de personnes connues en France et dans le monde, des conseils pour être en forme, des conseils sur la vie en couple, des recettes de cuisine, des nouveaux produits alimentaires et des accessoires pour la cuisine, un jeu-test et un horoscope.

Le site web de MarieClaire : www.marieclaire.fr

Bébés. L’art de parler avec les mains

Laisser un commentaire

La langue des signes n’est pas réservée aux sourds et malentendants. À Ploubezre, des parents et leurs tout jeunes bébés se familiarisent aux gestes qui leur permettront de communiquer et de mieux se comprendre, sans attendre que sortent les mots.

apprends-moi-la-langue-des-signes-sinon

apprends-moi la langue des signes sinon…

«Mon petit lapin a bien du chagrin.» Agenouillés sur le tapis de jeu du salon, deux enfants en bas âge, trois bébés et… cinqparents s’appliquent, entre deux éclats de rires, à figurer les remuantes oreilles du lapin, les doigts dressés tels des antennes, droits au-dessus du crâne. Bienvenue chez Cindy Charrié, initiatrice des ateliers «Signe avec moi», première formation de bébés signeurs lancée en Côtes-d’Armor. Vous avez dit «bébés signeurs»?

Nourriture, toilette émotions…

«Tout part du constat, que ce n’est pas parce que votre enfant ne sait pas parler qu’il n’a rien à vous dire», explique la jeune femme. Bien avant de savoir prononcer des mots, les nourrissons savent naturellement communiquer avec leur corps. Par mimétisme, ils font très vite «bravo» ou «au revoir», remuent les mains pour faire tourner les «Petites marionnettes». «Pourquoi ne pas utiliser au quotidien les signes de la langue des signes, pour leur permettre d’exprimer plus de choses?» Avant d’arriver, tout récemment, s’installer en Trégor, Cindy a commencé par effectuer toutes ses études en langue des signes pour en faire son métier. Interprète diplômée, elle a aussi été metteur en scène auprès d’une troupe de comédiens sourds, à Rennes. Devenue maman d’un petit Nolan (aujourd’hui âgé de 2 ans et demi), la spécialiste a voulu revenir à une approche simple et ludique. Avec l’association «Signe avec moi», elle a suivi une formation d’animatrice qui privilégie l’apprentissage des signes clés par thème (la toilette, la nourriture, les émotions, les animaux…) au travers de comptines et chansonnettes.

Moins de colères

«Signer avec son enfant ne présente que des avantages», explique la jeune femme. «S’il arrive à se faire comprendre, l’enfant n’a plus autant de raisons de se mettre en colère et pleurer. Moins de frustration, c’est davantage de calme. On associe le geste à la parole, l’apprentissage du langage oral n’est donc pas retardé.» Les signes interviennent comme un relais avant le surgissement des mots. «De la même manière qu’un enfant qui sait marcher ne rampe plus à quatre pattes, l’enfant sachant parler abandonnera de lui-même les signes», illustre Cindy. Mais, d’ici là: quelle belle complicité instaurée avec bébé! Geoffrey, le conjoint de Cindy, n’était pas convaincu d’avance au moment de tenter l’expérience avec Nolan. «Mais j’en ai très vite repéré l’utilité quand, se réveillant en pleurs en pleine nuit à 13 mois, Nolan a su, en quatre gestes concis, nous dire ce qui l’empêchait de dormir. « Couche, biberon, musique, au revoir », nous a-t-il signifié en silence. J’en ai été bluffé.» Cindy cite aussi le cas du blocage d’un petit bout qui, à 3 ans révolus, ne décoinçait toujours pas un mot. «Communiquer avec lui par signes a suffi à le mettre en confiance. Dès que l’enfant a su signer, les mots ont surgi, naturellement…»

Source : LeTelegramme.com

S’il savait signer : J’ai FAIM!

Laisser un commentaire

j'ai faim langue des signes bebe

S’il savait signer…
© Si vous réutilisez cette image, merci d’ajouter un lien vers Languedessignesbebe.com quelque part sur votre site/blog.

© Si vous réutilisez cette image, merci d’ajouter un lien vers sa source (Langue des signes bébé.com) quelque part sur votre site/blog.

La langue des signes pour bébé

Laisser un commentaire

La langue des signes pour bébé est l’utilisation de la langue des signes afin de permettre la communication avec des enfants qui ne peuvent ou ne savent pas encore parler. Elle n’est pas destinée uniquement aux bébés sourds.

Newer Entries

%d blogueurs aiment cette page :