Le langage des signes pour bébé permet aux bébés de s‘exprimer et se faire comprendre avant le stade du langage. L’enfant utilise très tôt ses bras et ses mains, alors que le langage apparait beaucoup plus tard.

L’enfant fait naturellement des signes comme « au-revoir », ou « non », il suffit juste de lui en montrer d’autres pour que par son jeu d’imitation il se les approprie et les reproduise aussi facilement qu’il l’a fait pour le « au revoir » !

Le principe est donc d’accompagner la parole de l’adulte par des signes illustrant certains mots clés du quotidien ; de la même façon que vous dites « au revoir ! » en agitant la main, vous allez lui dire : « tu veux manger ? » en faisant en parallèle le signe de « manger ».

Puis l’enfant, par son jeu d’observation, va constater que vous vous dirigez ensemble vers la cuisine, que vous sortez les gâteaux du placard, vous faites alors le signe « gâteau » et « manger » en parlant en même temps. Il va alors dans un second temps, faire le lien entre la situation, le son qu’il entend et le signe qu’il voit… pour dans un troisième temps pouvoir à son tour s’approprier ses signes et vous « dire » je veux un gâteau en faisant le signe de « gâteau ».

C’est aussi simple que cela !

C’est un support à l’acquisition du langage comme le « 4 pattes » l’est à la marche ; trouver son équilibre, être en confiance, pour, une fois ses marques et points d’appui assurés, pouvoir se lancer sur ses deux jambes.

En plus de cette facilité d’intégration dans le quotidien, vous connaissez déjà plein de signes sans le savoir :

  • Manger ? Comment vous feriez ce signe ?
  • Et boire ?
  • Et dodo ?
  • Bon allez, et canard ?

La langue des signes avec les bébés est un outil de communication qui peut être utilisé par tous les enfants, dès les 7-8 mois.

Il est utilisé dans le quotidien du tout-petit sur des actions de la vie courante, le « bain », « changer la couche », « papa », « j’ai peur », mais il peut être aussi utilisé pour illustrer une histoire, chanter des comptines gestuelles… Les enfants sont friands d’histoires avec des animaux, si en plus de lire on rajoute le bruitage et l’image, cela devient une pièce de théâtre !

En répondant à leurs désirs, ressentis, émotions, on réduit considérablement le sentiment de frustration qui peut monter lorsque l’enfant veut nous dire quelque chose que nous ne comprenons pas. Quand l’adulte comprend, l’enfant se sent valorisé, car il a fait passer un message qui a été compris. Cela renforce son estime de soi et lui donne un peu plus chaque jour confiance en lui !

On parle des besoins, des envies et des émotions, c’est sûr que les signes servent au quotidien, ils peuvent aussi s’enrichir avec les histoires et les comptines. Mais cela peut être aussi simplement du partage (et c’est peut-être ce qui est le plus beau !)

Anecdote :

Un jour, nous nous promenions avec ma fille en écharpe, elle me dit qu’elle avait vu un chien. Elle ne m’a pas dit en signes : « Maman, j’ai vu un chien ! », mais juste fait le signe « chien ». Or, cette rue était déserte, nous n’avions croisé personne. Je décide malgré tout, de revenir sur nos pas et effectivement, il y avait un chien dans une voiture qui passait le bout de sa truffe par une vitre légèrement baissée.

Cela n’a pas changé ma vie d’avoir vu un chien dans une voiture, mais le plus important était de savoir que ma fille l’avait vu elle, et voulait le partager avec moi. Quelle émotion pour moi, de voir que l’on pouvait se « raconter » des choses, communiquer tout simplement sur des petits trucs que nous vivions toutes les deux, un véritable échange et le plus important était la réaction de ma fille : un sourire jusqu’aux oreilles, de voir qu’elle était comprise et que j’avais pris le temps de vivre ce moment avec elle, la découverte de ce chien dans cette voiture. Un grand moment que je souhaite à tous les parents de voir la satisfaction dans les yeux de son petit, de faire son premier signe et d’être compris. Un grand moment d’émotion.

Les signes peuvent être une aide pour la vie de tous les jours et peuvent aussi aider l’enfant à s’exprimer dans des moments d’urgence, de stress.

Quand la parole manque, il reste les mains…

un obstacle physique (une grosse crise d’asthme par exemple) ou une situation difficile à gérer, l’enfant est accompagné pour surmonter cette étape.

Cette présentation vise aussi à montrer que l’on dispose d’un outil merveilleux, la Langue des Signes Française qui peut nous aider dans bien des situations. Mais attention, quand on utilise les signes en illustration de la parole, on ne pratique pas la Langue des Signes mais le français signé ; dans la phrase, les mots essentiels sont signés, sans syntaxe ni grammaire.

Advertisements